Publié le 05/05/2021

Février 2020, je termine le montage d’un de mes stands sur le salon de l’agriculture. L’ambiance est bonne, les visages sont fatigués mais l’humeur est légère. Cependant, parmi les discussions habituelles, quelques questions hésitantes surgissent parfois : “ Tu as vu ce qui se passe en Chine ? – Oui mais bon, ça ne viendra jamais jusque chez nous…” Quelques jours plus tard, les organisateurs du SIA annoncent la fermeture anticipée du Salon, par mesure de précaution, et afin de respecter les consignes gouvernementales. Un an plus tard, la saveur des décisions laisse un goût amer, on ne compte plus les ascenseurs émotionnels liés aux multiples espoirs de reprise et le bilan économique est lourd, au point de peser encore pendant de nombreuses années.

Retrouvez l’article «Pourquoi la filière événementielle doit apprendre de 2020 ?» dans la catégorie L’événement, acteur citoyen et créateur d’engagement, sur L’Innovatoire, le média signé UNIMEV, des tendances du monde de l’événementiel.