Publié le 24/07/2018

"Je suis le coordinateur de toutes les énergies qui vont s'associer pour inventer un format qui fera la part belle à toutes les dimensions de nos métiers. Empêcheur de tourner en rond, je vais essayer d'animer cette noble communauté dans une dynamique de co-construction qu'ont souhaitée les Présidents des 3 associations (Unimev, LÉVÉNEMENT et Créalians) ainsi que le groupe de travail originel du projet."

Pouvez-vous vous présenter ainsi que votre parcours ? 

J’ai 45 ans, suis marié et j’ai 3 enfants. Je gravite dans le milieu de l’événementiel depuis plus de 20 ans : 15 ans en agence (Publicis Events et Alice Evénements notamment) et depuis 5 ans en freelance (pour Hopscotch, Publicis Live, Villadalésia, Lever de rideau ou encore Babel et Capgemini Les Fontaines). Après une Maîtrise d’Economie et Gestion du Sport et un DESS de Management de la communication, je me destinais à l’événementiel sportif. Les rencontres et le besoin d’organiser avant tout m’ont recentré sur l’événementiel pur plutôt que sur le sport. Mais qui sait si je n’y reviendrai pas un jour ? 2024 et les JO seront peut-être l’occasion… J’ai donc produit ou participé, en tant que directeur de projets, directeur de clientèle ou même coordinateur de contenu à des événements pour l’essentiel corporate avec un grand nombre de conventions (Sephora, La Poste, Engie, Groupama, Geodis, Nespresso, Ferrero…) mais aussi à des Forums ou équivalents (Women’s Forum 2 fois, Forum d’Avignon 4 fois, Vivatech 3 fois…). Un événement Grand Public a marqué tout de même mon parcours : l’inauguration du Tramway de Clermont-Ferrand en 2006 avec 50 000 personnes dans les rues pour acclamer le nouveau venu. Avant tout producteur, c’est à dire faiseur et assembleur, je sers le projet. Même s’il faut rendre des comptes, rassurer et accompagner le ou les client(s). Je m’attèle à transformer les promesses en réalité ! Je me présente souvent comme un « pur player de l’event » animé par l’exigence du plaisir et le plaisir de l’exigence. J’ai parfois eu des ratés sur des aventures qui ont tourné court mais ces échecs m’ont rappelé à l’essentiel : produire avant tout et en équipe, en gardant le sourire et le souci de bien faire. On ne sauve pas des vies. Mais si on peut communiquer en prise direct avec les participants, partager des émotions et aider à l’appropriation de messages, c’est déjà bien !

 

Le Grand Événement, nous en avons parlé à notre Assemblée Générale et sur SYT – See You There, mais pour ceux qui ne le savent pas encore, qu’est-ce que c’est ? Comment le définiriez-vous ?

C’est un « grand machin » en devenir ! Plus sérieusement, c’est une future démonstration live et expérientielle de toutes les dimensions des métiers de la filière événementielle. Une GRANDE ambition : montrer et démontrer le savoir-faire et le savoir-être de la filière événementielle. Un GRAND objectif : faire rayonner l’événementiel auprès des cibles annonceurs et institutionnels en offrant une démo live et grand format de ce qui se fait de mieux ! Du visuel, du live et des échanges au programme. Expériences, interactivité, contenu et innovations sont les GRANDS piliers de cet événement unique qui regroupera les professionnels des métiers de l’événement mais avant tout : leurs GRANDES réalisations et leurs rêves secrets. C’est une occasion unique de donner à voir, à comprendre et à vivre ce que l’événement peut apporter à nos clients. Comment fait-on aujourd’hui pour mettre en scène des messages à fort contenu et procurer des sensations incomparables du fait de leur expérimentation dans le réel, pour de vrai et pas derrière un écran. Du concret et du ressenti positif, associés à de la créativité et de l’innovation : voici la promesse. À nous de scénariser notre savoir-faire et notre « savoir-flair ». Humons l’air du temps et essayons de le retranscrire sur quelques 5000 m² à l’AccorHotels Arena en juillet 2019.

 

Vous avez participé à la dernière édition de SYT – See You There à Rennes, qu’est-ce que le Grand Événement va apporter de nouveau/de plus ?

Nous sommes dans une démarche de valorisation de la filière au travers de 5 quartiers inspirés et inspirants : le Grand Forum, le Hub, le Lab, l’Open Zone, Le Happy Square.

 • Grand Forum :cet espace de prise de parole fait la part belle aux intervenants de haut vol pour valoriser tous les métiers de la filière et plus particulièrement sous l’angle de l’innovation et de la créativité.
• Hub : ce sont des master classes sous la forme de table ronde, interview ou intervention solo de 45 minutes + 15 minutes de Q&A, ces master classes sont à sponsoriser.
• Lab : donner libre cours à l’imagination et à la créativité des différents représentants des métiers pour mettre en scène une réalisation personnelle d’après un événement déjà produit (ou non). Mettre en exergue la transversalité des profils de professionnels pour des expériences éphémères co-construites ! Vous avez carte blanche !
• Open Zone :formats de rencontres décalés et uniques pour faire le buzz et valoriser le dynamisme de la filière. Changer d’angle pour changer la dimension de la rencontre (exemples : échanger dans une grande roue ou arnachés en hauteur ou « lâchés » dans une piscine à balles ! parler via une cabine téléphonique…).
• Happy Square :L’event dans tous ses états ! Place aux animations et aux happy faces. Une vitrine pour toutes celles et ceux qui veulent faire la démonstration de leurs talents artistiques. Sans oublier les corners restauration pour déclencher le plaisir des papilles !

 

Vous avez été nommé directeur de projet, quelle est votre mission au juste ? Et pourquoi avoir accepté ce poste ?

Je suis le coordinateur de toutes les énergies qui vont s’associer pour inventer un format qui fera la part belle à toutes les dimensions de nos métiers. Empêcheur de tourner en rond, je vais essayer d’animer cette noble communauté dans une dynamique de co-construction qu’ont souhaitée les Présidents des 3 associations (Unimev, LÉVÉNEMENT et Créalians) ainsi que le groupe de travail originel du projet. Je vais tenter d’accorder suffisamment de temps au travail de conception d’ici l’automne avant de rentrer dans une phase de production aidé de toutes les bonnes volontés et d’ambassadeurs-volontaires. J’ai accepté de m’engager dans cette aventure car j’ai rencontré des gens formidables, animés de la passion de leur métier et poursuivant un rêve un peu fou. J’ai eu envie de les suivre et d’être l’un des artisans-rêveurs à leurs côté. Ce sera un peu notre Coupe du Monde à nous ! Il y aura des difficultés, des interrogations, des détracteurs aussi sûrement. Notre envie doit être communicative et peut-être alors que le rêve deviendra réalité. J’ai ressenti un formidable élan à Rennes lors du SYT – See You There et reçois depuis beaucoup d’emails et d’appels encourageants. Il va falloir dépasser les « Y’a qu’à – Faut qu’on » et transformer cette énergie positive pour en faire un bel et bien Grand Événement !

 

Qu’avez-vous envie de dire à nos adhérents pour les encourager à participer à ce nouvel événement de filière ? 

Devenez ambassadeur volontaire ! Des groupes de travail sont en train d’être créés pour la rentrée (vous pouvez d’ailleurs vous inscrire aux sessions de travail en cliquant ici). Aidez-nous à faire parler de ce Grand Evénement en relayant les besoins de partenariat et de pré-achat de tickets. Le Grand Événement est l’occasion d’être fier de ce que nous pouvons proposer à nos clients et de faire la preuve de nos expertises. En phase de vente, d’appel d’offre, nous sommes dans une démarche de promesse dans laquelle il est difficile d’être concret. Là, on va baigner dans le concret dans le live et l’expérience qui nous sont chers. On va gagner en visibilité et en crédibilité. Grâce à vous tous !