THÈSE – LES CONDITIONS D’ÉMERGENCE D’UNE DEMARCHE RSE DANS L’ÉVÉNEMENTIEL

THÈSE – LES CONDITIONS D’ÉMERGENCE D’UNE DEMARCHE RSE DANS L’ÉVÉNEMENTIEL
Publié le 04/07/2017

Krystel Paulus a travaillé avec Angers Expo Congrès dans le cadre de sa thèse : « Les conditions d’émergence d’une démarche RSE dans l’événementiel : une analyse à partir d’Angers Expo Congrès et du salon professionnel SIVAL. ».

Ce travail a été récompensé par :

 

  • Le prix de thèse en Management de la RSE décerné par l'ADERSE (Association scientifique pour le développement de l'enseignement et de la recherche sur la Responsabilité sociale de l'entreprise) : http://www.aderse.org/publications_theses1.html,
  • Le prix de thèse en Management du Tourisme décerné par l'AFMAT (Association scientifique francophone de management du tourisme) : http://www.afmat.org/
  • Elle a également présenté son travail (en 180s!) au Conseil économique et social à Paris lors de la cérémonie des prix FNEGE des meilleures thèses en Management (http://www.fnege.org/).

 

Elle nous raconte sa démarche :

 

« Les manifestations commerciales sont l’occasion de faire des affaires autant pour les entreprises que pour nous visiteurs ! Imaginez-vous rien qu’en 2015, 17,5 millions de contrats ont été signés en France générant 30,5 milliards de CA. Et pour les collectivités, ce sont aussi d’importantes retombées économiques!

 

Le territoire français compte 175 sites dédiés à l’événementiel d’affaire. Mais alors : comment faire pour se différencier ?

 

Pour Angers Expo Congrès, c’est par l’innovation responsable! Sa volonté est de combiner développement durable des territoires et compétitivité ! Comment ? En produisant des événements éco-socio-conçus s’inscrivant  dans sa propre démarche de responsabilité sociétale d’entreprise – RSE – ISO 26000.

 

Pourtant, malgré d’importants efforts en interne, cette innovation a du mal à se concrétiser!

 

Les équipes se heurtent en effet à deux problèmes. 

 

D’abord, elles veulent concevoir une démarche RSE dans l’événementiel sans en avoir de définition précise. Et malgré l’ISO 26000 qui leur fournit des clefs sur le développement durable, cette démarche reste pour elles nébuleuse.

 

Ensuite, elles éprouvent des difficultés à construire collectivement cette démarche RSE du fait de la singularité de la gouvernance dans l’événementiel : il s'agit ici de concilier dans le cadre d'un projet éphémère les points de vue, souvent antagonistes, d'acteurs venant d'horizons très différents !

 

C’est ainsi que la problématique d’éco-socio-conception d’événements d’Angers Expo Congrès est devenue l’objectif de ma thèse. J’ai donc été nommée responsable de projet RSE et j’ai étudié la 27ème édition de son salon professionnel SIVAL dédié aux productions végétales.

 

Cette recherche a mis en évidence trois facteurs clefs de la réussite d’une démarche RSE dans l’événementiel.

 

Le premier facteur consiste à tenir compte des enjeux et des influences de « toutes » les parties prenantes de la démarche RSE de l’événement ; ceci en élargissant le périmètre ponctuel de l’événement aux acteurs stables de l’organisation. 

 

Le  deuxième facteur est de doter ces parties prenantes des bons outils de co-construction de cette démarche alliant performance économique et performance sociétale, c’est à dire  qu’un rôle précis doit être attribué à chacune d’entre elles.

 

Enfin, réussir à faire adhérer les parties prenantes à cette démarche RSE constitue le troisième  facteur.

 

Angers Expo Congrès dispose aujourd’hui d’une méthode d’éco-socio-conception d’événements aussi disponible pour sa filière événementielle. »