Portrait de Christophe RENARD, Président de FAUCHON Réceptions

Portrait de Christophe RENARD, Président de FAUCHON Réceptions
Publié le 29/10/2014

Le 14 octobre dernier s’est tenue l’Amicale Parlementaire Foires, Salons, Congrès dans le cadre du Mondial de l’Automobile. FAUCHON Réceptions, partenaire et adhérent, a permis à UNIMEV d’accueillir pour ce moment privilégié une vingtaine de Députés, de Sénateurs et d’Institutionnels. L’occasion de découvrir aujourd’hui le portrait de son Président, Christophe RENARD.

De la pâtisserie à l’aventure commerciale

 

Formé à l’école d’hôtellerie-restauration de Meaux, Christophe RENARD, aujourd’hui Président de Fauchon Réceptions, a démarré sa carrière en tant que pâtissier.

 

Après un passage dans de grandes maisons comme Ladurée et une expérience de deux ans aux Etats-Unis, il rentre en France et rejoint Stohrer, la fameuse boulangerie-traiteur de la rue Montorgueil. L’opportunité de suivre sa fibre familiale se présente alors et il décide de se tourner vers l’aspect commercial de l’activité en devenant rapidement responsable des ventes dans une boutique Flo puis en intégrant Potel & Chabot. Assistant Commercial d’abord, il occupera le poste de Directeur Commercial pendant 18 ans, jusqu’en 2007. Il participera à la renaissance et au développement de l’entreprise en multipliant le chiffre d’affaires de l’entreprise par cinq. Une époque faste, certes, mais pour lui très enrichissante et formatrice, notamment sur tout le segment de la réception haut de gamme.

 

En 2008, il rentre chez Fauchon qui a pour ambition de capitaliser sur sa marque mythique pour lancer une activité « réception », à l’époque embryonnaire et sous le nom de Lubré Réceptions.

Michel DUCROS, actionnaire majoritaire de Fauchon, rachète les cuisines de Courbevoie et Christophe RENARD développe l’activité de réception sous le nom de Fauchon Réceptions, tout en gardant l’activité de Lubré Réceptions. Ce modèle assez moderne pour l’époque, lui a permis de couvrir plus facilement les besoins des clients dans un contexte économique très difficile. Le succès sera au rendez-vous avec une multiplication par trois du chiffre d’affaires en 6 ans, et une activité profitable ! Aujourd’hui, Fauchon Réceptions compte 60 collaborateurs en fixe et a su s’imposer dans le paysage de la réception premium, grâce à la force de la marque Fauchon, connue du grand public, en France et à l’international, associée à la gastronomie française et à l’art de vivre, et à des équipes très investies.

 

 

La réception, acteur de l’événement

 

Pour lui, la réception est un acteur de l’événement : on sort des codes de la restauration pour se retrouver plongé au cœur de l’événement, et les attentes des clients sont très différentes !

Le service réside dans la capacité de ses équipes à s’intégrer dans le concept et les objectifs de l’événement, à être force de proposition, à apporter leur savoir-faire. Bien au-delà de l’aspect « restauration », il s’agit d’un dispositif global : choix des produits, arts de la table, service, tout doit résonner avec l’événement.

 

Christophe RENARD se rappelle par exemple du lancement en février dernier de la Citroën C4 au Parc des Expositions du Bourget. L’idée était d’événementialiser la restauration ! Ses équipes avaient donc proposé de travailler sur trois axes : l’univers du street food avec des food truck distribuant des hamburgers et des hot dogs, un thème plus gastronomique  en faisant appel à des grands chefs et un 3ème thème autour du Citroën Lab.

 

 

Un acteur de filière aux valeurs fortes

 

C’est après une rencontre avec Thierry HESSE dans le cadre du Mondial de l’Automobile que Christophe RENARD a décidé d’adhérer à UNIMEV : pour lui ça a été l’objet de rencontres et de découvertes d’un monde qui n’est pas forcément celui de la restauration : le monde de l’exposition, du salon, auquel il ne s’attendait pas. En effet, il a découvert une vraie filière très structurée, organisée, très professionnelle et surtout très puissante, alors que le monde de restauration est plus éclaté.

 

Dès lors, en 7 ans, Fauchon Réceptions a développé son activité en cohérence avec cette filière événementielle, qu’il s’agisse d’événements, comme les Jeux Olympiques de Londres, ou des lieux, comme le stade Jean Bouin ou les hippodromes de France Galop, dans le respect de valeurs fortes.

 

Tout d’abord, les valeurs de savoir-faire, d’innovation, de créativité et de professionnalisme, qui sont la clef d’entrée d’une filière très exigeante. Mais la RSE et le développement durable sont également pour Christophe RENARD au cœur de l’activité de Fauchon Réceptions : pour lui, que ce soit en tant que chef d’entreprise ou de citoyen, il est naturel de réfléchir à ce qu’on va laisser derrière nous ; et c’est une forme de fierté pour les équipes de travailler de manière plus propre et qualitative, dans le respect du monde qui nous entoure.

 

Cette adhésion des équipes est fondamentale pour Christophe RENARD : dans des métiers très complexes, avec des rythmes particuliers, comme le Mondial de l’Automobile pour lequel tout le monde est « sur le pont » durant deux semaines, ou les Jeux Olympiques de Londres, où Fauchon a reçu au Club France 25 000 personnes,  le bien-être des équipes est essentiel au succès de l’opération.

 

 

L’avenir ?

 

Tout d’abord développer Fauchon Réceptions à l’international, en s’appuyant sur l’implantation des magasins Fauchon et en capitalisant sur des opérations internationales à succès comme les Jeux Olympiques de Londres, où les équipes de Christophe RENARD avaient travaillé en partenariat avec des acteurs locaux. Puis poursuivre le développement de l’activité dans des lieux spécifiques dédiés à Fauchon Réceptions, et enfin redimensionner l’outil de travail et faire grandir les équipes, soit en faisant évoluer le modèle RH, soit en développant le travail à distance.

 

Mais dans tous les cas, Christophe RENARD tient à l’esprit pionnier de l’aventure Fauchon Réceptions !

 

Cet esprit pionner s’ancre dans un optimisme enthousiaste : pour lui, l’évènement en France est un secteur d'acteurs passionnés, dynamiques, qui savent se remettre en question, qui ont des projets, des visions ; le savoir-faire français est unique et exceptionnel dans de nombreux domaines, il ne faut pas avoir peur de l’avenir et du succès.

 

Nous remercions Christophe RENARD pour sa disponibilité.